À propos

Qui sommes-nous ?

ROBIN du BOIS est née de la rencontre de six personnes : Alice, Lionel, Gisèle,  Vincent, Isabelle et Jeff, émus par les coupes rases de forêts dans le Pilat. Habitants ou simplement amoureux des lieux, nous vivons l’industrialisation forcenée qui s’opère dans les forêts du Pilat, de France et du monde entier comme une aberration.

Non ! La production de bois n’est pas la seule chose qui se joue dans les forêts du monde entier !

Nous sommes convaincus qu’une gestion durable et raisonnée est préférable et que c’est un bien meilleur pari pour l’avenir de la planète et de nos enfants.

Nous avons d’abord pensé individuellement que nous ne pouvions rien y faire. Nous avons finalement pris conscience de notre pouvoir individuel et collectif : ne plus laisser faire ne tient qu’à nous !

En créant le collectif ROBIN du BOIS, en Août 2019, nous faisons le pari que tous les petits gestes, mis bout à bout, peuvent vraiment changer le monde. 

Julie
Membre du CA, Présidente
François
Membre du CA, Secrétaire
Maxime
Membre du CA, Trésorier
Marie
Membre du CA, Membre de l'équipe mécénat
Lionel
Cofondateur, Membre du CA
Isabelle
Cofondatrice, Membre du CA
Daniela
Animatrice des réseaux sociaux
Yvan
Un Bénévole très investi
Alice
Cofondatrice
Gisèle
Cofondatrice
Jeff
Cofondateur
Vincent
Cofondateur
Denis
Membre de l'équipe mécénat
Précédent
Suivant

L’association est dirigé par un Conseil d’Administration de 10 personnes maximum dont 4 sont membres également de son Bureau.

En 2020, ROBIN du BOIS est reconnue association d’intérêt général et intègre le collectif 1% pour la planète.

Elle compte aujourd’hui plus de 200 membres, des femmes, des hommes et des enfants d’horizons très différents mais tous conscients de notre responsabilité dans le devenir de notre planète.

La valeur qui nous réunit

Le respect est la valeur qui nous réunit. Il existe des modèles économiques respectueux de l’Environnement et socialement responsables.

Nous sommes convaincus que seule cette approche durable peut nous aider à construire le monde de demain. Un monde plus respectueux de tout et de tous. 

Les principes qui nous guident

Non-violence

C’est par notre ouverture d’esprit dans la réflexion et l’exemplarité de nos actions que nous portons nos messages pédagogiques.

Coopération

Nous sommes conscients de nos propres limites. Pour être efficaces, nous coopérons avec le maximum d’acteurs concernés, partageant, ou non, notre vision du monde de demain.

Proximité

Nous agissons localement. Chacun d’entre nous peut y prendre une part concrète car c’est de nos différences que nait la formidable énergie qui anime notre groupe.

Les missions que nous nous sommes fixées

Vous reconnecter avec la Nature

Dès que les conditions sanitaires le permettent, nous organisons des balades thématiques en forêt pour vous faire découvrir, de façon ludique, la biodiversité et les écosystèmes qu’elle abrite.

Ce sont également des moments d’échanges avec d’autres personnes pour trouver comment, tous ensemble, nous pouvons agir simplement pour la protéger.

Vous expliquer les enjeux forestiers

Contrairement à ce que l’industrie veut nous faire croire, il se joue beaucoup d’autres choses que la seule production du bois dans nos forêts.

Les forêts en général et l’arbre en particulier représentent notamment  notre meilleur rempart contre le réchauffement climatique.

Stands sur les marchés locaux, camps scouts, sorties pédagogiques : nous animons de nombreux évènements pour venir au contact du public et expliquer les enjeux forestiers.

Promouvoir la gestion durable

Nous achetons des parcelles de forêts dans le Pilat pour y mettre en place des principes de gestion durable sous la forme de contrat d’ORE (Obligations Réelles Environnementales) en y valorisant les pratiques respectueuses des hommes et de l’environnement.

Nous comptons ainsi faire la preuve par l’exemple qu’il existe des alternatives durables à l’industrialisation forcenée à laquelle on assiste en France et dans le monde entier.

Nous aidons les propriétaires qui le souhaitent à suivre notre exemple.

Réinsertion sociale

Une fois achetées les parcelles de forêts nous auront à y faire du travail forestier.

Certaines de ces tâches (la plantation par exemple) ne demandant pas de qualifications particulières nous comptons mettre en place des chantiers de réinsertion sociale.

Pour cela, nous prendrons contact avec d’autres structures travaillant dans ce domaine pour coordonner nos actions.